Poseur de filtre automatisé pour DISAMATIC D3 : gain de capacité tout en libérant des ressources

Publié

DISA propose désormais une fonctionnalité de pose de filtre automatique pour sa DISAMATIC D3. L’unité surveillée par un automate et contrôlée par API place de façon autonome des filtres dans n’importe quel moule sans canaux produit sur une DISAMATIC D3, éliminant ainsi la tâche extrêmement répétitive de pose manuelle de filtres.

Le poseur de filtre automatique (AFS) assure une pose précise et efficace à grande vitesse allant jusqu’à 555 moules par heure, augmentant ainsi la capacité, la qualité et la sécurité de la production, tout en libérant des opérateurs expérimentés pour un travail à valeur ajoutée.

Production augmentée et qualité améliorée

L’AFS est proposé en deux versions : semi-automatique et entièrement automatique. Les deux versions permettent une hausse de production instantanée de 70 moules par heure pour des tâches sans canaux, permettant ainsi aux fonderies d’utiliser la pleine capacité de production de DISAMATIC D3 allant jusqu’à 555 moules par heure. En plus de cette hausse de capacité, la solution entièrement automatique peut fonctionner sans surveillance pendant au maximum deux heures, ce qui libère de précieuses ressources.

L’AFS améliore également la précision avec une précision de placement de filtre de 0,1 mm. Cela réduit l’occurrence de sable meuble, réduit les rebuts et améliore davantage la capacité globale des pièces coulées.

Lars Hjelm, directeur général Produit de DISA, explique : « Quand nous avons mis en service la première DISAMATIC D3 chez un client pilote, il s’est avéré que la fonctionnalité de pose de filtre automatique changeait la donne. L’AFS a été conçu principalement pour améliorer la productivité en augmentant la production de tâches sans canaux avec des filtres, mais il aide également à améliorer la qualité des pièces coulées, les conditions de fonctionnement et la sécurité globale. »

Davantage de temps pour innover

Lars poursuit : « L’un des “effets secondaires” les plus remarquables de l’utilisation de l’AFS est qu’il libère des ressources de fonderie. En fait, la version entièrement automatisée libère l’équivalent en heure-personne d’un employé à plein temps. Ce temps peut servir à d’autres tâches qui ajoutent davantage de valeur dans la fonderie, ce qui rationalise de précieuses ressources afin de promouvoir l’innovation et le développement continu. »

Au-delà de la productivité et de l’utilisation efficace des ressources, l’AFS a également un impact significatif sur l’environnement de travail autour de la ligne de coulage.

Les coordonnées de l’AFS font partie des données du modèle, ce qui signifie qu’une fois que les filtres sont alimentés dans la solution automatisée, ils sont automatiquement transportés jusqu’à la position de ramassage de l’AFS et placés dans le moule sans intervention manuelle. Cela crée un environnement de travail plus sûr ainsi qu’un procédé constant et prévisible.

Lars conclut : « L’AFS est également vraiment simple à utiliser et ne nécessite pas que les opérateurs aient des connaissances spécifiques en robotique. Ses commandes sont entièrement intégrées avec le système de commande de la DISAMATIC D3, ce qui fait à nouveau gagner du temps et des ressources et évite les erreurs. »