Comment mettre en route un équipement après une longue pause dans la production. Que faire et à quoi faire attention ?

Publié

Pourquoi faut-il être particulièrement vigilant lors du redémarrage d’un équipement après une longue période d’immobilisation ?

Si l’équipement est inutilisé pendant de longues périodes, un certain nombre de choses peuvent se produire qui causeront des problèmes lors du redémarrage. Voici quelques exemples de mise en garde :

  • Les filtres pneumatiques et hydrauliques ainsi que d’autres parties du système peuvent être contaminés par l’eau ;
  • Les vannes pneumatiques et hydrauliques peuvent rester dans une seule position. Il s’agit là d’un défaut grave dans une machine de moulage, car toutes les vannes doivent fonctionner dans un ordre particulier. Si l’une d’entre elles ne fonctionne pas, la machine entière peut être hors service
  • L’AMC (Automatic Mould Conveyor), le SBC (Synchronized Belt Conveyor) et d’autres bandes mobiles comportant des pièces mécaniques peuvent rouiller et se bloquer après une longue période d’arrêt. Il est recommandé de faire fonctionner ces équipements à sec avant d’essayer de redémarrer correctement la production ;
  • Le vieux sable resté coincé dans le bâti de la chambre de moulage de la machine ainsi que sur les plaques de chambre (Cope et Drag pour les machines MATCH) est très courant et peut causer des problèmes de qualité. Assurez-vous que les orifices d’aération de la chambre de moulage sont dégagés et pour cela retirez les plaques de chambre afin d’avoir un accès correct ;
  • Le sable s’assèche et devra donc être mélangé à nouveau, comme lors de votre démarrage hebdomadaire normal ;
  • Avec les grenailleuses, la grenaille corrode. La poussière et l’abrasif laissés dans la machine peuvent former des amas solides qui, s’ils ne sont pas éliminés avant le démarrage, peuvent détruire la machine et présenter un risque grave pour la santé et la sécurité.

Si l’arrêt a été effectué dans la précipitation (en éteignant simplement les machines), ces problèmes ci-dessus sont plus susceptibles de se produire. Par conséquent, une inspection et un nettoyage encore plus rigoureux seront nécessaires, par exemple pour retirer le sable collé.

A verifier : les lignes de moulage

Tout d’abord, et c’est le plus important, vérifiez que tous les équipements de sécurité fonctionnent correctement :

  • - Les boutons d’arrêt d’urgence,
  • - Les rideaux lumineux,
  • - Les vannes de sécurité pour l’air comprimé, etc..

Assurez-vous d’avoir tous les outils nécessaires..

  • Il faut considérer votre champ d’action pour le redémarrage : voulez-vous simplement redémarrer comme un lundi matin ou considérez-vous cela comme un arrêt estival et une occasion de planifier des révisions et des mises à niveau ?
  • Passez en revue les listes de contrôle de démarrage et d’entretien figurant dans les manuels de machine DISA. Envisagez de réserver les services d’un ingénieur DISA pour vous guider dans cette démarche et vérifier d’éventuels autres points.
  • Commencez à une extrémité de la ligne et passez méthodiquement à l’autre extrémité.
  • Commencez les contrôles au moins 2 jours avant le début prévu de la production (mais de préférence beaucoup plus tôt). Le minimum de deux jours est basé sur une journée pour les contrôles et une journée pour résoudre les problèmes éventuels.

Contactez-nous au sujet des redémarrages de sécurité

Contactez-nous au sujet des redémarrages de sécurité

Vos coordonnées

A vérifier : équipement de grenaillage

The following checks cover the biggest areas of concern when restarting shot blast equipment after a longer production break but contact the Wheelabrator team for a more detailed list and expert advice.

  • Vérifier le mouvement de chaque roue de grenaillage en la déplaçant à la main, elle doit tourner facilement ;
  • Eliminer la condensation des systèmes pneumatiques et nettoyer les tuyaux avec de l’air sec sous pression ;
  • Vérifier et, si nécessaire, ajuster la tension de la courroie sur l’élévateur à godets ;
  • Vérifier la qualité de l’abrasif, éliminer les amas solides ;
  • Vérifier les niveaux d’abrasifs et les remplir si nécessaire ;
  • Tester tous les entrainements en les faisant fonctionner manuellement ;
  • Vérifier l’automate (PLC), en particulier en cas de perte du programme de grenaillage due à des batteries vides

Contactez Wheelabrator

Contactez Wheelabrator

Vos coordonnées