DISAMATIC D3 avec MOC : Ce n’est pas sorcier d’améliorer le temps de disponibilité

Published

Le couvercle anti-débordement de fusion (MOC), qui est une fonctionnalité standard sur le nouveau transporteur de moules automatique (AMC) DISAMATIC® D3, prouve que les innovations n’ont pas besoin d’être compliquées pour faire la différence.

On nous a souvent dit que les débordements et les fuites faisaient simplement partie de la vie en fonderie. Nous nous sommes donc donnés comme mission de trouver une solution.

Lars Hjelm, directeur général Produit

Conçu et développé pour protéger les pièces mécaniques et électriques de l’AMC contre le métal fondu, le MOC est une fonctionnalité simple mais efficace qui aide à augmenter la fiabilité de votre équipement de moulage, à optimiser les activités quotidiennes de votre fonderie et à améliorer la qualité globale de vos pièces coulées en empêchant simplement les versements excessifs et les débordements.

Les panneaux du MOC sont réglés pour fixer un espace minimal entre le rail supérieur et le dessus des moules. Cela crée une barrière contre les côtés de la chaîne de moules, ce qui en cas de versement excessif arrêtera l’excès de métal fondu et le gardera sur le dessus du moule. 
L’objectif global est d’empêcher un débordement de fusion et un temps d'arrêt étendu, mettant fin à un nettoyage et à des frais de maintenance excessifs, tout en contrant le risque de désassortiment dû à un dysfonctionnement de la barre de poussée du transporteur de moules automatique (AMC).

« Pas la moindre goutte de fer fondu sur les barres de poussée ! »

Lars Hjelm, notre directeur général Produit, explique : « On nous a souvent dit que les débordements et les fuites faisaient simplement partie de la vie en fonderie. Nous nous sommes donc donnés comme mission de trouver une solution.  Avec le MOC, nous avons adapté nos systèmes non seulement pour gérer, mais également pour enrayer directement cette réalité quotidienne de débordements et de fuites. Après seulement quelques jours de lancement, le MOC s'avère déjà être une fonctionnalité très populaire. »
Après les premières installations de MOC sur les divers sites des clients, la fonctionnalité simple et son effet sur les activités ont été saluées par les techniciens tout comme les directeurs de fonderie. Un client a d'ailleurs décrit l'amélioration de l’environnement de fonderie de manière particulièrement succincte : « Il n’y a pas la moindre goutte de fer liquide sur les barres de poussée ! »

Une technologie simple, des répercussions impressionnantes

En protégeant toutes les pièces de l’AMC, telles que les barres de poussée, le système de chauffage et les systèmes pneumatiques, contre les effets directs du fer liquide, le MOC a un profond impact sur les activités de fonderie :

  • moins d'arrêts de production, davantage de moules produits ;
  • un risque réduit de désassortiment (en empêchant les barres de poussée de mal fonctionner en raison d’un débordement de fusion), ce qui assure une précision et une qualité de pièces coulées maximales ; 
  • des frais de nettoyage et d’entretien réduits (le MOC en lui-même nécessite très peu d’entretien et réduit l’usure sur les pièces de l’AMC).

Lars conclut : « Le MOC est un excellent exemple de la façon dont des choses très simples peuvent permettre de grandes améliorations. C’est une fonctionnalité qui a un impact positif immédiat sur les activités et les résultats des fonderies. J’irais même jusqu’à dire que le MOC change la donne dans le sens où il optimise considérablement la fiabilité des équipements, augmente nettement le temps de disponibilité et accroît les revenus globaux des fonderies de façon mesurable. »
Le MOC est mis sur le marché en tant que fonctionnalité standard sur l’AMC DISAMATIC D3. Des solutions de modernisation seront néanmoins disponibles pour les fonderies ayant des lignes 130, 131 et 231 de DISA, après lesquelles le lancement sera pris en considération pour des lignes DISAMATIC supplémentaires.